Le cadre

LE CADRE

 

Il est super Alain, la personne qui redresse les cadres chez RC3D…

Il m’a fait des photos et m’a expliqué comment il s’y prenait pour contrôler tout ça….

Je vais faire de mon mieux pour vous le retranscrire….

Contrôle de la géométrie :

Le Alain, il a plein de marbre dans son atelier.

Un marbre, c’est comme une table, mais c’est en acier et il y a tout un tas de repère dessus…

Pour savoir si le cadre est tordu ou non, il faut le caler sur le marbre :

Pour tout contrôle, il faut une base.

Dans notre cas, c’est la colonne de direction.

Une fois la colonne calée grâce à une pige dans une sorte d’étau avec des pointes pour le centrage, Alain va vérifier si l’axe du bras oscillant est bien situé à l’endroit repéré sur son marbre (tous les cadres sont répertoriés et repérés sur les différents marbres de l’atelier grâce à des plaquettes qu’il appelle « grille de loto ») :

I l va aussi contrôler s’il est bien perpendiculaire à la colonne de direction à l’aide d’un comparateur numérique :

1

Le cadre est divisé en trois parties principales : l’arrière, le milieu, l’avant.

Chaque partie est contrôlée grâce à un trusquin entre autre, pour être bien certain que tout le monde est en « ligne » :

 2           3

 

 

Suite au choc très violent qu’a reçu le cadre, la colonne de direction s’est ovalisée, Il va falloir recharger la colonne en aluminium et le ré usiner pour obtenir un « trou » rond (alésage)…

Avant usinage : Après :

Voilà.

Un travail de titan réalisé de main de maître par Alain (RC3D), devant qui je m’incline pour sa gentillesse, son dévouement et bien sûr son professionnalisme.

Merci ALAIN !!!

 

 

La partie avant

Le train arrière

Le moteur

Le montage